Myautomatimoney.com vous propose du contenu divers et varié pour gagner de l’argent en ligne.

Certes, mais ça, vous le savez déjà.

Brisons la glace et voyons qui se cache derrière toutes ces méthodes pour générer des revenus.

Je suis Franck Delamie.

Certains me connaissent pour mes réponses virulentes sur Quora, mais ça n’est pas ma seule  activité !

Je m’adonne régulièrement à l’écriture, sur l’un de mes blogs. Sur celui-ci, je tente de vulgariser les différents concepts pour gagner de l’argent.

En fait, pour tout vous dire, je suis presqu’un vieux de la vielle;

A la recherche d’un job au cours de mes études, je me suis très vite rendu compte que gagner de l’argent n’était pas vraiment comatible avec un cursus scolaire de qualité.

Soucieux de ma réussite, gagner de l’argent sans mettre en péril mes études était ma priorité.

A bas les Macdo et autres jobs étudiants qui bouffent votre temps pour un salaire misérable.

Je voulais d’une activité plus pérenne, un truc qui tourne presque tout seul.

Premier réflexe : Google -> « Comment gagner de l’argent sur Internet »

Et là, c’était la fête.

Je m’explique.

Je me suis retrouvé submergé par un flot de contenu, tous provenant d’infopreneurs qui me promettaient la lune.

XXX €/ Jour en {Insérez ce que vous voulez}

Certains étaient plus habiles que d’autres, et réussissaient à se démarquer du lot.

Et à ce moment, j’étais souvent tenté par LA nouvelle formation, vous savez celle qui coute 27 € au lieu de 297 €. Celle avec un timer réglé sur 24h, et encore là 6 mois après.

Heureusement, je n’est pas été dupe, et je m’en suis tenu à mes propres recherches.

Pourtant, le constat était sans appel. Le contenu francophone sur comment gagner de l’argent en ligne était assez pauvre, et surtout très redondant.

Il s’agissait toujours des mêmes méthodes. Dropshipping, Amazon FBA et j’en passe.

En fait, je me sentais étouffé par le manque de diversité. Et c’est d’ailleurs à cet instant qu’a vraiment débuté mon aventure de business en ligne.

Deuxième réflexe : Google -> « How to make money online ? »

Je pensais sincèrement que ça allait être un poil différent, et ça l’a été.

D’autres infopreneurs avaient remplacé les français. Là, l’image renvoyée était encore plus tape à l’oeil, et le marketing beaucoup plus agressif.

Le contenu était aussi plus riche, et la communauté vraiment active.

En fait, des millions de personnes à travers le monde échangeaient entre elles sur comment gagner de l’argent en ligne.

Et vous savez quoi, la seule vraie barrière pour accéder à cette communauté reste la langue.

Pour beaucoup de français, l’anglais n’a jamais été un point fort. De fait, se documenter en anglais sur les différents moyens pour espérer peut-être un jour générer des revenus est un vrai frein.

C’est là que j’ai dû sortir de ma zone de confort.

Effectivement, n’étant pas le plus mauvais en anglais, j’ai peut-être eu quelques facilités à m’adapter. Mais dites vous bien, que s’approprier du contenu produit par des anglophones, pour des anglophones est bien différent de comprendre les enregistrement que vous passait votre professeur d’anglais.

L’étape de la langue étant franchie, j’ai pu m’essayer à tout type de business, parmi lesquels :

  • Le dropshipping
  • Amazon FBA
  • Le print on demand
  • L’affiliation

Et surtout, le blogging. En fait, avec le blogging, j’expérimente au quotidien toutes les méthodes citées ci-dessus, puisqu’elles permettent de monétiser un blog.

Aujourd’hui, je détiens un portefeuille de sites web qui génèrent pour la plupart des revenus.

Et non, malheureusement (ou heureusement), ce n’est pas ici que les chiffres seront révélés.
J’ai prévu dans quelques temps, de vous proposer des études de cas sur mes business, ou sur ceux de mes connaissances, avec les chiffres détailés (trafic, revenus, dépenses, investissement…etc). Tout simplement parce qu’à mes débuts, j’aurais aimé savoir ce qu’il peut-être possible de réaliser en termes de business en ligne.

Myautomatimoney.com est vraiment un site qui me tient à coeur, et que je vois surtout comme un moyen de redonner ce que j’ai pu recevoir (et bien-sur de diversifier mon portefeuille de site soyons honnêtes).

C’est aussi pourquoi vous ne verrez pas de designs extravagants, de comptes Instagram avec un lifestyle d’entrepreneur à succès ou quoi que ce soit.

En fait, je veux redonner aux « real OG », à ceux qui n’auront pas peur de se mouiller. Parce que qu’on se le dise, l’entrepreneuriat est toujours plus compliqué que ce à quoi on s’attendait.

L’objectif n’étant pas de rester dans du blabla de surface, je vous conseille vivement de lire, et relire certains articles, de prendre des notes, de ne surtout pas hésiter à commenter pour poser vos question.

Mais la chose la plus importante sera de passer à l’action. Si vous êtes simplement à la recherche d’informations, que vous ne comptez pas appliquer, vous perdez votre temps.

Venez

Lisez

Essayez

Réessayez

Tirez en des conclusions

Voilà le processus que je souhaite à tous les lecteurs du site de suivre.