Dans le cas d’un blogueur, d’une startup ou une petite entreprise avec des fonds et des compétences limités, il n’y a qu’une chose à faire.

Faire son propre référencement.

La pire chose que vous puissiez faire est d’engager un service de faible qualité dans le but d’économiser de l’argent.

Le coût de l’embauche d’un service de faible qualité peut en fait être bien plus préjudiciable pour votre business que vous ne le pensez.

Si vous souhaitez améliorer votre référencement mais que vous n’avez pas les moyens de vous payer une agence ou un consultant SEO Senior, ne vous inquiétez pas.

Nous allons vous expliquer comment économiser de l’argent et faire votre propre référencement naturel gratuitement, du moins jusqu’à ce que vous puissiez vous offrir de tels services.

Les propriétaires de petites entreprises et les spécialistes du marketing devraient tous connaître les stratégies et meilleures pratiques de référencement naturel. C’est une connaissance extrêmement utile à avoir. Même si vous finissez par embaucher quelqu’un, vous voulez être en mesure d’examiner et d’évaluer son travail, n’est-ce pas ?

L’apprentissage des meilleures pratiques de référencement vous aidera à rester en phase avec l’activité de votre moteur de recherche et à vous assurer que vous produisez toujours un contenu qui contribue au succès de votre business en ligne.

7 méthodes pour faire son référencement naturel gratuitement

1. Connaissez votre public cible

SEO signifie « search engine optimization » (optimisation pour les moteurs de recherche). Pourquoi voudrait-on optimiser son site Web pour les moteurs de recherche ?

Pour être trouvé. C’est évident. Plus de 60 % des consommateurs commencent par les moteurs de recherche lorsqu’ils font des achats en ligne. Par conséquent, si votre site n’est pas accessible via un moteur de recherche, vous risquez de ne pas être trouvé du tout.

Prenons un peu de recul et pensons à ceux qui vous recherchent. Ce sont les personnes pour lesquelles vous optimisez votre site Web. On les appelle votre public cible, et pour faire votre propre référencement, vous devez les connaître.

Traditionnellement, pour connaître votre public cible, il faut déterminer son âge, son sexe, sa situation géographique et ses besoins (également appelés « pain points »). C’est sur ces points sensibles que vous devez vous concentrer, car ils détermineront les mots clés et les types de contenu qui trouvent un écho auprès de votre public.

Comment découvrir ces points sensibles ? Mettez-vous à la place de votre public et demandez-vous ce qu’il ferait s’il avait une question à poser. (Indice : ils la chercheraient probablement sur Google).

Au lieu de vous fier aux résultats de Google ou à la fonction de remplissage automatique pour savoir ce qui est recherché, rendez-vous sur Keyword Tool Dominator pour obtenir une meilleure vue d’ensemble. Cet outil vous permettra d’avoir une idée des réponses que votre public recherche.

Une autre option consiste à vous insérer dans la conversation de votre public. Allez sur Quora, Reddit et d’autres forums populaires pour voir ce qui est demandé et répondu, et pour mieux comprendre comment vous pouvez aider.

Si vous ne centrez pas votre site et votre contenu sur ce que votre public recherche, vous risquez de ne jamais être trouvé.

2. Comprendre la recherche et la planification des mots-clés

Une fois que vous aurez compris votre public cible et ses difficultés, vous aurez une meilleure idée des mots-clés à cibler. Vos clients utilisent probablement des termes différents de ceux de vos collègues et des leaders du secteur pour désigner vos produits et/ou services. Recherchez des expressions qui sont recherchées de manière plus décontractée et humaine – plutôt que dans un jargon chargé.

Des outils gratuits comme le planificateur de mots-clés de Google et Ubersuggest sont de bons points de départ pour votre recherche de mots-clés.

Dressez une liste de vos mots clés et de vos expressions longues, réparties par priorité et par volume de recherche. Cela vous aidera à gérer et à organiser le contenu de votre site Web, de votre blog et des médias sociaux.

Monitor Backlinks propose également un outil de classement des mots clés qui vous permet de vérifier le classement de votre site Web (et celui de vos concurrents) dans Google. Utilisez cet outil pour comparer les résultats et découvrir les meilleurs moyens de dépasser vos concurrents en ligne. Les rapports quotidiens et les mises à jour hebdomadaires des mots-clés vous aident à effectuer facilement votre propre référencement.

3. Créez votre site en gardant à l’esprit vos mots clés

Maintenant que vous connaissez les mots-clés les plus recherchés et les plus pertinents, il est temps de les appliquer à votre site Web.

En regardant votre liste de mots-clés, assurez-vous que vous avez une page sur votre site Web qui correspond à chacun de vos mots-clés de haute et moyenne priorité. Cela aidera les consommateurs à trouver votre site Web même s’ils recherchent des termes qui sont plus larges.

Si vous êtes en train de créer un site, nous recommandons WordPress pour les blogueurs individuels et les petites entreprises. C’est un outil simple, flexible et doté de nombreuses fonctions et plugins de référencement intégrés.

Si vous avez déjà un site WordPress, voici comment vérifier votre contenu existant :

– Vérifiez chaque URL. Assurez-vous qu’elle comprend le mot-clé cible pour cette page. – Faites en sorte que le contenu soit utile et agréable. C’est une bonne pratique d’inclure votre mot-clé dans le titre et la méta-description de l’article, bien que cela n’affecte pas directement vos résultats de recherche.
Quid du titre de votre page ? Il doit inclure le mot-clé cible, mais évitez le bourrage de mots-clés, car cela peut nuire à votre référencement. Il en va de même pour le corps du texte de votre site.
– Si vous avez des liens sortants, vérifiez l’autorité des domaine. Les liens sortants de haut rang peuvent contribuer à améliorer le classement de votre page.
– Incluez des graphiques sur votre page. De belles images permettent de garder vos visiteurs plus longtemps et de contrer les taux de rebond élevés (les personnes abandonnant votre page dès leur arrivée) qui peuvent nuire à votre référencement.
– Optimisez vos images. Placez le mot-clé cible dans chaque description ALT.

– Assurez-vous que l’image que vous avez téléchargé a été enregistrée avec les mots-clés cibles dans le nom de fichier lui-même, aussi.
– Incluez des boutons de partage des médias sociaux. Dans quelle mesure est-il facile pour vos visiteurs de partager votre contenu sur les médias sociaux ? Le contenu peut-il être partagé en un seul clic ? Si ce n’est pas le cas, ajoutez un plugin avec des boutons de partage social. Lorsque les lecteurs partagent votre contenu, cela vous donne des backlinks décents pour votre site et stimule le référencement tout autour.

4. Augmentez l’autorité et les backlinks grâce à un contenu de qualité

Vous avez sûrement déjà entendu le dicton « Content i king ! ». Nous l’avons tous entendu à mort, et il y a une raison à cela.

Il n’a jamais été aussi vrai que dans le monde du marketing d’aujourd’hui. Disposer d’une stratégie de marketing de contenu bien ficele est indispensable pour attirer les consommateurs, convertir les prospects et constituer une base de clients fidèles.

Un contenu cohérent et de qualité est extraordinaire pour le référencement. Par « contenu de qualité », nous entendons des recherches factuelles, des articles de blog exploitables, des articles avec des listes, des infographies faciles à consulter, des guides complets, des livres électroniques et du contenu « evergreen ».

Ce type de contenu vous aide à faire votre propre référencement de plusieurs façons. Premièrement, il vous aide à construire votre autorité dans le secteur. Vous êtes libre de mettre en avant vos connaissances et votre expérience sous la forme d’un blog, d’une lettre d’information électronique, d’infographies et/ou d’images. Ne vous sentez pas obligé de publier des articles tous les jours ; la cohérence de la cadence est essentielle.

Deuxièmement, un contenu de qualité permet de créer des liens retour pour votre site Web. Les backlinks sont l’un des éléments constitutifs d’une bonne campagne de référencement. Ils sont le signe d’un site Web populaire et sont importants pour le référencement car certains moteurs de recherche (en particulier Google) accordent plus de crédit aux sites Web qui ont beaucoup de liens retour.

Bien entendu, Monitor Backlinks est un outil très utile pour créer et gérer l’activité des liens retour de votre site. Non seulement vous pouvez recevoir des alertes en temps réel lorsque vous gagnez des backlinks, mais vous pouvez également vous tenir au courant de l’activité des backlinks de vos concurrents. Un outil comme celui-ci est très important pour construire votre crédibilité et faire votre propre référencement naturel gratuitement.

5. Créer, construire et maintenir une présence dans les médias sociaux

Les médias sociaux vous permettent d’entrer en contact avec vos clients, vos partenaires industriels, vos concurrents et le grand public. Toute petite entreprise devrait avoir une présence sur les médias sociaux sur quelques canaux principaux tels que Facebook, Twitter et Instagram.

Les médias sociaux permettent à votre public de partager votre contenu et vous permettent de collecter des signaux sociaux (likes et partages) qui contribuent à votre référencement.

Les médias sociaux vous offrent également une autre plateforme sur laquelle vous pouvez partager votre contenu, être trouvé par les consommateurs et, en fin de compte, obtenir davantage de liens retour. Faites votre propre référencement en créant et en entretenant une forte présence sociale.

6. Comprendre Google Analytics

L’importance de l’analytique dans le travail de référencement naturel est inégalée. Si vous ne savez pas comment lire et traiter le trafic et les conversions de votre site Web, vous ne comprendrez pas comment faire votre propre référencement.

Google Analytics est un excellent point de départ, notamment parce que près de 80 % des chercheurs dans le monde utilisent Google. Cet outil vous permet de savoir d’où viennent vos visiteurs, de segmenter votre clientèle, de créer des campagnes, de fixer des objectifs et d’en assurer le suivi, d’apprendre quels mots clés apportent le plus de trafic organique et bien plus encore.

Passez un peu de temps à examiner le tableau de bord de Google Analytics et à étudier les différents types de rapports qu’il peut créer. La maîtrise de ces données vous aidera à apprécier et à améliorer vos chiffres lorsque vous ferez votre propre référencement. En plus, c’est entièrement gratuit !

7. Lisez les blogs sur le référencement et suivez des cours gratuits

La principale difficulté du référencement naturel est que les tendances et les meilleures pratiques changent constamment.

Il existe toujours de nouvelles façons d’optimiser votre site pour les moteurs de recherche.

Comme vous faites votre propre référencement, cherchez des moyens d’élargir vos connaissances sur le sujet. Abonnez-vous à un blog consacré au référencement ou suivez un des nombreux cours de référencement naturel gratuit en ligne.

Les meilleurs outils de référencement naturel gratuits

Outils d’analyse SEO gratuits

Google Data Studio

Google Data Studio vous permet de fusionner des données provenant de diverses sources, telles que Google Search Console et Google Analytics, et de créer des visualisations partageables.

Keyword Hero

Des données manquantes sur les mots-clés ?

Laissez-vous guider par Keyword Hero, qui utilise des méthodes mathématiques avancées et de machine learning pour compléter les requêtes.

Ce service est gratuit à partir de 2 000 sessions par mois.

Mozcast

Mozcast suit les changements, petits et grands, apportés à l’algorithme de recherche de Google.

Google apportant des centaines de modifications chaque année, le fait de se tenir au courant des dernières évolutions vous permet de vous assurer que vous faites tout pour avoir les meilleurs SERP.

 

Outils pour l’exploration et l’indexation gratuits

Redirect Path

L’extension Chrome Redirect Path signale les erreurs HTTP 301, 302, 404 et 500.

En outre, les redirections côté client, telles que les redirections méta et JavaScript, sont également signalées, ce qui permet de détecter immédiatement tout problème de redirection.

Les en-têtes HTTP tels que les types de serveur et les en-têtes de mise en cache, ainsi que l’adresse IP du serveur, peuvent également être affichés d’un simple clic.

En outre, tous ces détails peuvent être copiés dans le presse-papiers pour être facilement partagés ou ajoutés à un document d’audit technique.

Beam Us Up

Cet outil vous permet de savoir où votre site Web n’a pas respecté les meilleures pratiques de référencement afin que vous puissiez prendre des mesures correctives.

Vous pouvez filtrer les données par type d’erreur et exporter vos résultats vers Excel, CSV et Google Drive.

Mozcast

Mozcast suit les changements, petits et grands, apportés à l’algorithme de recherche de Google.

Google apportant des centaines de modifications chaque année, le fait de se tenir au courant des dernières évolutions vous permet de vous assurer que vous faites tout pour avoir les meilleurs SERP.

Quick Click Website Audit

Le Quick Click Website Audit est une extension de type bookmarklet qui renvoie à plusieurs des outils de référencement en ligne les plus utilisés aujourd’hui.

Lorsqu’on clique sur un lien, il extrait l’URL de la page en cours et l’introduit dans l’outil sélectionné, ce qui évite de devoir copier et coller les liens dans tous les outils. Cela permet de gagner quelques secondes, des dizaines de fois par jour.

 

Outils gratuits pour la recherche de mots-clés

Keyword Explorer

Cet outil de recherche de mots-clés vous donnera jusqu’à 1 000 suggestions de mots-clés, un score de difficulté des mots-clés, une date de taux de clics et une analyse des SERP. Vous pouvez effectuer 10 recherches gratuites par mois.

Keywords Everywhere

Keywords Everywhere est un outil de recherche de mots-clés incontournable en raison de la liste massive de sites pour lesquels il fournit gratuitement des données sur le volume de recherche, le CPC et la concurrence :

  • Google Search
  • Google Trends
  • eBay
  • Answer The Public
  • Google Keyword Planner
  • Bing
  • Etsy
  • Soovle
  • Google Search Console
  • YouTube
  • Ubersuggest
  • Majestic
  • Google Analytics
  • Amazon
  • Keyword Shitter
  • Moz Open Site Explorer

Google Trends

Découvrez l’intérêt suscité par un terme particulier depuis une heure à peine jusqu’en 2004 avec Google Trends.

Triez par catégories, pays et type de recherche. Consultez les sujets connexes, la popularité par région, les termes les plus récents et les plus fréquemment recherchés, et comparez-les à d’autres termes.

Outils gratuits pour les backlinks

Disavow Tool

Utilisez l’outil de désaveu de Google pour vous libérer des backlinks toxiques.

Link Miner

Découvrez si une URL donnée a des liens brisés et découvrez les métriques de ces liens, y compris les données de recherche et sociales avec l’extension Link Miner.

Backlinks Checker

Utilisez ce Backlink Checker pour découvrir toutes les données relatives aux backlinks d’une URL particulière.

Voyez le nombre de domaines référents, le nombre de backlinks, le classement du domaine et de l’URL, et son Ahrefs Rank, la position d’un domaine dans la liste Ahrefs des sites les plus puissants.

Le mot de la fin

Il est beaucoup plus simple que vous ne le pensez de faire votre propre référencement naturel. Si c’est quelque chose que vous voulez faire pour votre entreprise – ou juste pour vous divertir – suivez nos sept étapes faciles et gratuites ci-dessus.

Bientôt, vous prendrez un café avec un ami et partagerez toutes vos nouvelles connaissances.

Faites l’effort nécessaire et vous deviendrez un expert en référencement naturel avant même de vous en rendre compte !

Leave your vote

Franck Delamie
Author: Franck Delamie

Comments

0 comments