Gagner de l’argent en étant étudiant : 5 méthodes selon votre profil

La principale difficulté pour gagner de l’argent en tant qu’étudiant est concilier études et travail. C’est pour cette raison qu’il faut, dans la mesure du possible, décorréler vos revenus du temps passé. Il faut donc être partisan des solutions passives et pérennes de manière à pouvoir se concentrer sur ses études, ou d’autres activités plus intéressantes comme la vie associative. Je vais vous montrer plusieurs méthodes pour y parvenir, et actionnables même pour des étudiants avec peu de budget.

3 business en ligne adaptés aux étudiants

Pour les étudiants cherchant des méthodes passives ou non traditionnelles

Vous l’aurez compris, loin de moi l’idée de vous parler des jobs étudiants classiques comme la restauration ou le babysitting. D’autres alternatives, souvent en ligne existent et en voici 3.

A noter que le principal inconvénient de ces méthodes est l’incertitude des revenus. En effet, l’investissement, le ecommerce, ou l’affiliation peuvent ne pas rapporter tout de suite, voire pas du tout, même s’il s’agit d’activités qui permettent d’en apprendre énormément et d’ouvrir ses chakras d’entrepreneurs. Commençons sans plus tarder :

Le E-commerce : Le business en ligne par défaut

Dropshipping, print on demand, Amazon FBA, tout le monde en parle. Et pour cause, le ecommerce est à la mode depuis de nombreuses années.

Ce n’est pas mon business model favori, entre autre à cause du service client, mais force est de constater que la niche est tellement profonde, qu’il y a énormément de revenus à aller chercher.

Vous créez votre boutique, choisissez vos produits et touchez directement votre audience. Cependant, cela demande un investissement initial pour le stock ou la création d’un site, et une bonne stratégie marketing pour se démarquer. La clé ? Trouver une niche peu exploitée et construire une offre unique.

Si tout ça vous parait simple sur papier, c’est parce que c’est réellement le cas, et la réelle difficulté se trouve dans l’exécution du plan. Offrez la formation de Yomi la plus détaillée à 10 de vos amis, et la plupart arrêteront en cours de route, ou n’auront pas suivi le plan avec assez de rigueur pour que cela fonctionne vraiment.

Dans tous les cas, si je voulais lancer un ecommerce pendant mes études, voici comment je choisirais :

  • Le print on demand pour démarrer avec le moins de barrière à l’entrée ;
  • Le dropshipping pour la méthode la plus passive ;
  • Amazon FBA pour le business le plus pérenne.
Mon astuce e-commerce pour étudiants sans le sou

En souscrivant à Shopify en mode développeur, vous profitez d’une boutique gratuite tant que vous n’avez pas atteint 50 commandes !

Investir dans la bourse et les cryptomonnaies

C’est vraiment un business ça ?

A mon sens oui. Bien qu’il soit totalement normal de dissocier l’investissement des business en ligne, pour certains étudiants, il faut traiter la chose comme une vraie entreprise. Si vous êtes en master finance, partager ce que vous apprenez en cours, ou faire du build in public quant à vos investissement permettrait de développer une communauté, avec laquelle il est possible de bâtir de grandes choses une fois vos études terminées.

Investir peut sembler intimidant, surtout pour un étudiant. Pourtant, avec les bonnes informations et une stratégie réfléchie, la bourse et les cryptomonnaies offrent des opportunités de croissance financière. Commencez petit, avec des sommes que vous êtes prêt à risquer, et éduquez-vous sur les tendances du marché. Attention, la volatilité de ces investissements peut être élevée : une gestion prudente et une recherche approfondie sont essentielles.

C’est également une bonne méthode pour être discipliné dès le plus jeune âge et bâtir son indépendance pour plus tard (par là entendez « rester le moins longtemps dans le salariat »).

Marketing d’affiliation : Monétiser son influence

A mon sens, le marketing d’affiliation est l’une des meilleures méthodes pour commencer à gagner sa vie en tant qu’étudiant, pour la simple et bonne raison qu’il s’agit de la plus simple à commencer. Tout ce qu’il vous faut c’est une offre d’affiliation et un lien à promouvoir.

En outre, avec l’affiliation, vous pourrez mettre un pied dans le ecommerce ou l’investissement :

  • Dans l’ecommerce en générant vos premiers revenus via de l’affiliation sur des logiciels ;
  • Dans l’investissement en gagnant des cryptos ou des actions pour avoir ramené de nouveaux utilisateurs.

L’avantage est que vous n’avez ni produit à créer, ni service client à gérer. Pour autant, il faudra absolument s’assurer de choisir une bonne niche. Assez lucrative pour que vous soyez rentable, sans être trop compétitive pour ne pas vous faire écraser par des affiliés plus expérimentés.

Gagner de l’argent tout en excellant dans les études

Étudiants souhaitant allier gains financiers et réussite académique

On dit souvent qu’un étudiant a du temps, de l’énergie mais peu d’argent, et je ne suis pas d’accord. En tant qu’étudiant, vous devez consacrer une bonne partie de votre temps à la préparation et la révision des cours. C’est pour cette raison qu’un job étudiant mal rémunéré mettra presque toujours votre cursus scolaire. D’où mon propos de vous montrer des méthodes :

  • qui nécessitent du temps, surtout à la mise en place ;
  • qui permettent directement ou indirectement de devenir meilleur en cours.

Donner des cours particuliers

Gagner de l’argent pendant ses études avec les cours particuliers permet de vérifier uniquement la seconde condition. En effet, donner des cours vous oblige à savoir vulgariser des concepts complexes, une compétence utile pour ses propres révisions.

En revanche, côté passivité, on s’y retrouve moins. Certes, le temps est mieux rémunéré qu’un job classique, mais il faut s’assurer de facturer assez cher ou proposer des cours en groupe pour être vraiment rentable.

Dans tous les cas, vous vendez votre temps contre de l’argent, et ça n’est pas notre objectif final, même si les résultats sont plus prédictibles que de lancer un business en ligne.

Mon astuce de crevard (et pas très légale)

Pour trouver des clients pour vos cours particuliers, commencez par donner des cours via des organismes comme Complétude, puis passez en direct avec les élèves. A l’époque où je donnais des cours, cette pratique exposait à une amende de 720 €, mais tout s’est toujours bien passé, d’autant plus que la demande venait des parents.

Vendre ses cours

Gagner de l’argent en étant étudiant en vendant ses fiches de cours est sans doute l’un des meilleures compromis parmi toutes les méthodes énoncées :

  • Le business est pérenne puisque vous créez vos fiches une seule fois, tout au long de l’année ;
  • Les fiches sont réutilisables par les promotions d’après ;
  • Vendre des fiches de cours implique d’avoir une rigueur dans sa prise de note, et plus généralement, d’être attentif en cours.

Pour le côté passif de la méthode, il vaut mieux proposer ses fiches de cours sous forme d’abonnement plutot qu’en one shot.

Vendre ses fiches de cours : parlons chiffres

Admettons que vous vous engagez à mettre en ligne des fiches et exercices corrigés tout au long de l’année scolaire pour la modique somme de 3 € par mois et par élève. En bref, 30 € par an et par tête.

Sur une promo de 300 élèves, si les 10% les plus feignants s’abonnent à la solution pour être sûr de ne rien rater tout en continuant à sécher les cours, vous générez 90 € par mois.

Sur cette même promo, si les 5% des élèves les plus sérieux souscrivent à votre service pour se rassurer avant les contrôles, c’est 1 350 € sur l’année.

A la fin de l’année, vous voila avec des centaines de ressources à proposer aux promotions d’après. Pour votre promotion actuelle, répétez le processus et vous voila avec un revenu passif qui durera encore de nombreuses années.

Mes conseils pour gérer son business en parallèle des études

Gérer un business tout en poursuivant ses études est un véritable challenge, mais c’est loin d’être impossible. Il s’agit de trouver le juste équilibre entre vos cours, votre entreprise et vos moments de détente. Voici quelques astuces pour y parvenir sans sacrifier votre réussite académique ou votre bien-être.

Gestion du temps et des priorités : Comment jongler efficacement

Concentrer ses efforts sur le weekend : Une stratégie consiste à dédier vos weekends à votre projet entrepreneurial. Cela signifie que vous vous plongez entièrement dans votre business pendant deux jours, en laissant les jours de semaine pour vos études et autres obligations. L’avantage ? Vous êtes 100% focus sur chaque activité à son temps, ce qui peut augmenter votre efficacité. Cependant, cela peut aussi signifier moins de temps pour vous reposer et vous ressourcer.

Intégrer business et études au quotidien : Une autre approche est de mélanger les deux au quotidien. Par exemple, consacrer les matinées à vos cours et les après-midis à votre business. Cette méthode demande une bonne organisation et une capacité à switcher rapidement d’un mode à l’autre, mais elle permet une progression régulière et évite l’accumulation de travail ou l’oubli de certaines tâches.

Budget et finance pour étudiants entrepreneurs : Optimiser ses ressources

Se payer et réinvestir : Dès que votre business commence à générer des revenus, il est crucial de vous verser un salaire, même modeste. Cela vous aide non seulement à valider le potentiel de revenu de votre entreprise mais aussi à vous motiver. En parallèle, réinvestissez une partie de ces gains pour développer votre activité : marketing, amélioration du site web, etc.

Choisir le bon statut juridique : Pour un étudiant entrepreneur, démarrer en tant qu’auto-entrepreneur est souvent la meilleure option. Ce statut offre une simplicité administrative, une fiscalité avantageuse et permet de se concentrer sur l’essentiel : développer son business. Passer à une forme sociétaire se justifie quand votre activité atteint un certain volume de revenus, impliquant des besoins en investissement plus conséquents et une structure permettant une optimisation fiscale et sociale plus élaborée.

Soyez frugaux

Par ailleurs, adopter une approche frugale peut amplifier vos efforts pour gagner de l’argent pendant vos études. En vivant selon les principes du frugalisme, vous minimisez vos dépenses, ce qui rend chaque euro gagné encore plus précieux. Cette méthode peut non seulement vous aider à économiser, mais aussi à investir davantage dans vos projets d’ecommerce, d’investissement ou de marketing d’affiliation. Si vous souhaitez découvrir comment maximiser vos revenus tout en adoptant un style de vie frugal, je vous invite à explorer plus en détail comment gagner de l’argent avec le frugalisme. Cette approche peut se révéler être un complément idéal aux stratégies que nous avons discutées, en vous permettant de gérer plus efficacement vos finances personnelles tout en poursuivant vos objectifs entrepreneuriaux.

Business en ligne pendant les études : mon avis et mon expérience

Tenter de générer mes premiers revenus en parallèle de mes études a sans doute été l’une des meilleures décisions sur les 5 dernières années. En plus d’obliger à une certaine rigueur pour concilier cours et autres activités, il s’agit d’une aventure riche d’apprentissage, pouvant donner lieu à de nombreuses opportunités.

Si vous n’avez pas nécessairement besoins de ces revenus, tentez l’aventure du business en ligne. En revanche, si vous devez travailler à côté de vos études pour manger ou payer votre loyer, choisissez un business moins aléatoire, quitte à investir plus tard.

FAQ

Comment commencer avec un budget très limité ?

Explorez des options ne nécessitant pas ou peu d’investissement initial, comme le marketing d’affiliation ou le dropshipping. Utilisez les réseaux sociaux et les plateformes gratuites pour promouvoir vos offres. Pour le e-commerce, pensez à des solutions comme Shopify en mode développeur pour minimiser les coûts.

Est-il réaliste de gérer un business en ligne tout en ayant de bonnes notes ?

Oui, c’est possible avec une bonne gestion du temps et des priorités. Établissez un emploi du temps structuré, délimitez des moments dédiés à vos études et à votre business. L’équilibre est la clé pour réussir dans les deux domaines.

Quelles sont les erreurs communes à éviter quand on démarre un business en tant qu’étudiant ?

Les erreurs courantes incluent ne pas allouer suffisamment de temps à l’étude du marché, ignorer l’importance d’un bon service client, et négliger ses études. Prenez le temps de bien planifier et recherchez un équilibre sain entre travail et études.

Comment choisir entre les différents modèles de business en ligne ?

Évaluez vos compétences, vos passions et le temps que vous pouvez y consacrer. Si vous êtes créatif et aimez le design, le print on demand peut être une bonne option. Si vous êtes intéressé par le commerce et la vente, le dropshipping ou Amazon FBA pourraient être plus adaptés. Choisissez un domaine qui vous passionne pour rester motivé.

Quels conseils pour augmenter les revenus d’un business existant pour un étudiant ?

Concentrez-vous sur la croissance de votre audience et l’amélioration de votre offre. Utilisez les retours clients pour peaufiner vos produits ou services. Investissez dans le marketing digital pour atteindre une audience plus large. Pensez également à diversifier vos sources de revenus en explorant de nouveaux marchés ou produits.

Compare items
  • Total (0)
Compare
0