Une mauvaise arborescence de site web est tel un bureau mal rangé : c’est-à-dire illisible.

En fait, si vous souhaitez que l’arborescence de votre site soit bien faite, ce n’est pas tant pour vous, ni pour moi, mais plutôt pour Google.

En effet, un site bien organisé vous propulsera en haut des moteurs de recherche bien plus facilement.

Qu’est-ce que l’arborescence d’un site web ?

On appelle arborescence d’un site web la structure suivant laquelle ce dernier est organisé. Par structure on entend la hiérarchie des pages, des catégories, et de tout autres sections. C’est ce qui déterminera comment naviguera un utilisateur sur votre site.

Pourquoi l’arborescence d’un site est si importante ?

Mieux ranker sur Google

La principale raison pour laquelle vous souhaitez faire une bonne arborescence pour votre site web est le positionnement sur Google.

On constate que les sites qui disposent d’une bonne architecture ont tendance à mieux ranker sur les mots-clés cibles.

En fait, une arborescence bien faite combinée à un bon réseau de liens internes va aider les moteurs de recherche à indexer vos pages de manière plus efficace.

A l’inverse, il sera plus difficile d’obtenir du trafic organique avec des pages sans liens, et une mauvaise arborescence.

Pour autant, une bonne arborescence n’est pas l’unique critère pour pouvoir être bien référencé. Après tout, le site map devrait faire l’affaire.

Il s’avère que les sites ayant une bonne structure permettent aux robots de google de mieux contextualiser, et de comprendre le sens des pages.

Augmenter l’autorité et la vitesse d’indexation

L’autre avantage d’avoir une bonne structure, est de voir ses pages être indexées bien plus rapidement.

Ceci signifie qu’une page qui gagne au fil du temps des liens internes qui s’inscrivent parfaitement dans le contexte participera à la « bonne impression » aux yeux de google. Ce qui aura une conséquence positive sur le ranking.

Votre site sera référencé de plus en plus vite, et ceci aura un impact positif sur l’autorité de votre domaine.

Améliorer l’expérience utilisateur

Pour finir, une arbrescence de site logique rendra la navigation des utilisateurs plus aisée.

Ils seront ainsis plus enclin à explorer, recommander et acheter votre contenu.

Tout ces facteurs, ajoutés bouts à bouts vont contribuer à l’amélioration de votre ranking.

Les conseils pour bien réussir l’arborescence de son site

La première étape est bien sûr celle de la recherche de mots-clés.

Je ne rentrerai pas dans les détails, puisque dans le cadre de la construction d’un site de niche, nous avons déjà abordé le sujet de la recherche de mots-clés.

D’ailleurs, j’utilisais xmind pour créer l’arborescence de mes sites, mais j’utilise désormais dynalist. Il s’agit en fait d’une application minimaliste pour vous aider à structurer vos idées.

J’ai récemment vendu un site de niche de paintball et voici comment je m’y suis pris pour la structure du site.

Exemple arborescence site de niche 1

Ma recherche de mot clé effectuée, mes idées, dans le désordre ressemblaient à ceci.

Vient ensuite l’étape de la catégorisation

Après avoir terminé la création de votre liste, vous devrez commencer les catégories, et sous catégories pour mettre en semble les mots-clés similaires.

Ceci étant fait, je complète ma recherche de mots-clés

Après avoir classé toutes mes idées, je refais une recherche de mots-clés, pour chaque sous-catégories.

Exemple arborescence site de niche 3

Enfin, j’effectue une recherche de mots-clés pour le pages principales

Il est maintenant temps de chercher des mots-clés pertinents pour vos pages principales.

Par exemple, la page qui parle d’équipement pourrait très bien targeter le mot-clé « meilleurs équipements de paintball »

Recherche de mots-clés avec ahrefs

Je vous l’accorde, ce n’est pas le meilleur mot-clé, mais il sera toujours aisé de grapillé quelques mots-clés à longue sémantique.

Respecter la règle des trois cliques

La règle des 3 cliques est l’une des plus efficace, mais aussi sans doute la plus simple à appliquer.

En fait, tous vos articles devraient être accessibles en 3 cliques grand maximum depuis votre page d’accueil.

Bien que ce ne soit pas LA chose plus regardée par Google, l’amélioration de l’expérience utilisateur qu’elle entraine, ainsi que la facilité à crawler votre site favoriseront ce dernier dans les moteurs de recherche.

Gardez à l’esprit qu’une fois que votre site grossit, il est plus compliqué de s’en tenir avec cette règle. Mais d’expérience, les sites gardant cette structure, sont, sur le long terme plus simple à référencer.

Construisez des pages de catégories personnalisées

Si vous voulez vraiment optimiser le flow, et l’efficacité du crawl de votre site, vous pouvez ajouter des « catégories » plus personnalisées.

Ce n’est pas une option proposée par WordPress pour le moment, mais pourquoi s’embêter avec ça ?

En fait , par défaut, wordpress n’affichera que 10 publications par catégorie.

exemple de pages de catégories site de niche

Ce type de page n’est vraiment pas optimale, car elle rend le contenu ancien extrêmement compliqué à atteindre.

Voici quelques astuces pour des pages personnalisées

Faire un glossaire

Un glossaire est un moyen très simple et efficace d’améliorer la structure de son site. Chaque terme peut en effet avoir sa propre page, et être optimisé tour à tour.

L’article de blog avec onglet de navigation

L’utilisation détournée des articles sur WordPress vous permettra de créer une page de navigation, où vous ferez le lien avec toutes les autres ressources pertinentes.

Comment faire l’arborescence d’un site web ?

Sur WordPress

Vous pouvez appliquer les conseils ci-dessus pour améliorer ou construire l’arborescence de votre site sur WordPress.

Le plugin WP Silo Builder permettait autrefois de construire son arborescence avec du drag and drop, mais ce dernier n’est plus disponible.

Autrement, Rank Math WP plugin intègre cette fonctionnalité, et est complètement gratuit.

Sur Shopify

Les choses sont un peu plus simples sur Shopify, puisque votre boutique est déjà créée sous une structure de Silo.

Pour autant, quand vous ajoutez de nouvelles pages, pensez bien à :

  • Ajouter un lien vers la page dans votre menu de navigation
  • La page doit être atteignable en trois cliques maximum
  • Gardez une certaine logique dans la structure de votre site en ajoutant du nouveau contenu, comme par exemple un blog

Vous voila avec toutes les bonnes pratiques concernant l’arborescence d’un site. Vous n’avez plus qu’à appliquer !

Si après la lecture de cet article vous décidez de revoir la structure de votre site, n’hésitez pas à renvoyer un sitemap via la search console pour que Google prenne en compte les changements plus rapidement.

Par exepérience, si vous avez beaucoup de contenu qui ranke sur les pages 2 ou 3 de Google, restructurer l’arborescence de votre site vous permettra d’apparaitre en page 1.

Leave your vote

Comments

0 comments